5 règles d’or pour un transport logistique performant

Supply chain

Publié le : 17 mai 20226 mins de lecture

La concurrence dans le secteur de la logistique ne cesse d’accroitre avec le temps. Les clients sont également plus exigeants en ce qui concerne la livraison et la qualité des produits commandés. Pour faire face à ce changement, les entreprises qui œuvrent dans ce domaine doivent optimiser leurs procédures. Focus sur les 5 règles d’or à respecter pour une distribution performante des marchandises.

1. Définir une stratégie organisationnelle claire

La principale règle à suivre consiste à adopter une stratégie organisationnelle claire et adaptée à la structure. Généralement, elle doit être définie le plus tôt possible afin que la supply chain soit performante dès l’ouverture de l’entreprise. En effet, la mise en place d’une stratégie constitue la base pour un transport efficace. Par ailleurs, la petite logistique est adaptée pour une société qui possède moins de 50 lignes de commande par jour. Cette méthode implique la présence d’opérateurs organisationnels qui peuvent réaliser diverses actions en même temps, tels que les traitements de commande et la mise en emballage.

Une méthode structurée convient à une entreprise qui traite entre 50 et 1 000 lignes de commande journalière. Le picking est effectué par vagues de commandes, ce qui fait que les opérateurs doivent être spécialisés à un poste fixe. Une démarche industrielle est plus adaptée pour les grandes sociétés. L’utilisation de système comme un WMS est recommandée. Il s’agit d’un logiciel de gestion qui donne la possibilité d’organiser le traitement des commandes et la supply chain.

2. Désigner une équipe pour optimiser la chaîne d’acheminements

Pour assurer le bon fonctionnement d’une entreprise, chaque poste doit être occupé par un salarié en particulier. En effet, pour être productif, un employé ne peut pas effectuer plusieurs tâches à la fois. Dans ce domaine, il est donc important de désigner une personne ou une équipe pour optimiser la distribution des produits. Cette équipe doit définir des techniques et des stratégies qui permettent d’améliorer la supply chain. Elle est aussi en charge de la gestion des stocks et des éventuelles réclamations du client. Le travail de cette équipe ne s’arrête pas à ce stade. Elle doit également veiller à la mise en œuvre des techniques adoptées. Si besoin, elle peut les modifier afin d’assurer que l’acheminement des produits devienne plus performant.

3. Organiser l’entrepôt pour fluidifier le chargement de marchandises

En lien avec la définition de la stratégie, il est important d’organiser l’entrepôt. Il s’agit de le structurer pour pouvoir accélérer l’emballage et le chargement pour gagner du temps. Ce gain du temps est indispensable pour assurer une livraison dans les temps impartis. En effet, tous les professionnels qui travaillent dans ce secteur ou les fournisseurs savent qu’il existe de nombreuses raisons qui peuvent causer des retards tels que la panne mécanique et l’embouteillage. Il convient de réaliser tous les travaux qui permettent de faire gagner du temps avant la livraison. Pour l’organisation de ce hangar, il est important de définir des zones précises pour chaque opération : chargement de conteneurs, déchargement, stockage, picking, etc. L’intérêt est de pouvoir déterminer facilement les faiblesses et y remédier en peu de temps.

Toujours pour l’organisation de ce dépôt, il est indispensable que toutes les marchandises soient rangées par catégories. Les collaborateurs peuvent les trouver rapidement après la réception d’une commande. Par ailleurs, il est conseillé de mettre en place des signalétiques. Elles sont essentielles pour la sécurité des employés. Elles peuvent aussi les aider à se repérer facilement dans le lieu de stockage de la marchandise et devenir plus productifs.

4. Automatiser les entrepôts stratégiques

Chaque entreprise qui travaille dans ce domaine dispose d’un centre qui réceptionne plus de commandes que d’autres. Il convient d’automatiser leur lieu de dépôt afin d’assurer des services plus rapides et efficaces. En effet, des emplacements stratégiques qui permettent le développement d’une entreprise sont idéaux pour accroitre la performance. Attention, l’automatisation de ce processus nécessite un important investissement. Il est recommandé d’utiliser un logiciel de gestion pour le lieu de stockage. Sur ce point, il est possible de trouver les dernières solutions en la matière sur un site comme le supplychaininfo.eu. L’entreprise doit également installer quelques machines pour faciliter l’entreposage. Ce système est adapté pour les grandes entreprises. Les petites livraisons n’ont pas forcément besoin d’un lieu de stockage automatisé.

5. Réduire le coût de l’organisation en gérant la consommation de carburant

Que l’entreprise adopte l’expédition par voie terrestre ou par fret maritime, il est toujours important de réduire les dépenses. La maîtrise des coûts est essentielle pour garantir l’optimisation logistique. La société évite de gaspiller des fonds pour des frais inutiles. Néanmoins, elle peut les utiliser pour améliorer son processus. Parmi ces frais figure le coût du carburant dû au détour dans les stations-service. En effet, chaque détour représente des frais supplémentaires. Une bonne gestion des carburants est indispensable afin de diminuer au maximum les passages dans les stations d’essence. Cette stratégie peut être incluse dans une démarche RSE de l’entreprise, car elle lui permet de faire des économies et d’aider à la préservation de l’environnement. La réduction du nombre de détours implique moins de kilomètres au compteur et de dépense de carburant. Cette démarche se traduit aussi par la réduction des émissions polluantes.

Plan du site