L’aménagement d’utilitaire vous donne l’opportunité de bénéficier de rangements pour entreposer le matériel et les outils que vous avez besoin de transporter au quotidien pour chacun de vos clients. L’un des matériaux indispensables à cet effet et le plus important est le bois. Alors, comment bien le choisir ?

Le choix du bois

Plus que l’essence même, c’est le poids du bois qui est le critère à étudier lors d’un aménagement d’utilitaire. Plus il est lourd, moins vous disposez de place pour entreposer vos affaires. Aussi, il est préférable de privilégier des bois très légers comme le peuplier, le saule, le tilleul, le séquoia ou légers comme le sapin, l’épicéa, le pin, l’aulne, le boulot… Des sites comme worksystem vous donneront davantage d’informations à ce sujet.

De plus, il faut que le bois utilisé soit hydrofuge. En effet, les portes de votre utilitaire vont être régulièrement ouvertes et peuvent le rester pendant des heures lorsque vous travaillez. On n’est jamais à l’abri d’une averse, alors il faut un bois qui ne soit pas sensible à l’eau pour ne pas voir vos meubles rapidement se dégrader.

Cette règle est aussi valable pour le lambris et le plancher que vous pourrez mettre en place dans votre véhicule. Pour les meubles composant un aménagement d’utilitaire, le contreplaqué est une bonne solution car il est solide, léger et facile à travailler. En effet, le mélaminé n’est pas recommandé car il est d’un poids important, il gonfle avec l’humidité et il est difficile d’y faire tenir des vis. Les mêmes reproches peuvent être faits à l’aggloméré.

Un aménagement d’utilitaire esthétique

Comme cela est rappelé sur le site 123 autos moto, le but d’un aménagement d’utilitaire est d’avoir une bonne organisation mais aussi de véhiculer une image positive auprès de vos clients qui verront un camion propre et bien rangé.

Pour parfaire cet aspect esthétique, la finition du bois que vous choisissez est importante. Ainsi, pour vos meubles de rangement, vous avez la possibilité de teinter le bois afin de lui donner une certaine homogénéité et de mettre en avant la matière.

La teinte peut être complétée par :

–          Des huiles : Elles sont transparentes, plus ou moins teintées et avec un aspect mat, satiné ou brillant. Leur avantage est de ne pas craqueler ni s’écailler et de bien résister aux taches et à l’humidité.

–          Du vernis : Il protège le bois contre les usures quotidiennes. Ciré, satiné, mat ou brillant, vous avez l’embarras du choix.

–          Les cires : Elles ne résistent pas à la chaleur et ne résistent pas à l’humidité. Pour votre aménagement d’utilitaire, il faudra donc compléter par de la cire par une huile ou de la lasure.

Quelle que soit la finition que vous choisissiez, pour un rendu parfait, il est indispensable que vous ponciez le bois dans un premier temps. Sans cette étape préalable, le vernis, l’huile ou la cire risque de ne pas adhérer correctement et vous la verrez disparaître rapidement. Cliquez ici pour retrouver toutes les informations nécessaires à la réussite de cette opération.