Le chariot télescopique (chariot élévateur à flèche, mât télescopique ou manitou) est un engin de manutention disposant d’un bras articulé avec une rampe capable de s’étendre vers le haut et l’avant. Il peut être accompagné d’un large choix d’accessoire afin de réaliser des opérations spécifiques pouvant nécessiter l’intervention de machines supplémentaires, à l’exemple d’une nacelle télescopique ou un chariot élévateur. L’usage efficace d’un chariot requiert néanmoins un investissement relativement important de la part du conducteur. Cependant, il reste une action gratifiante pour ceux ayant maîtrisé la courbe d’apprentissage.

Prise en main d’un chariot télescopique

L’opérateur du chariot télescopique peut commencer par découvrir le type de transmission, la puissance du moteur (sur le côté) et la nature du carburant (essence ou diesel) lors de la phase de prise en main. Le démarrage demande une pression simultanée sur la pédale et le bouton de frein tout en tournant la clé d’un quart de tour pour activer les voyants.

Un joystick de commande présent dans le cockpit permet la gestion de la vitesse, le déversement et le relevage, la descente ou levée de la flèche, la rentrée ou sortie du télescope. Le levier de vitesse est également situé sur le joystick et conditionne le sens de la marche.

Celui-ci est personnalisable par le biais d’un mode d’avancement à trois positionnement (arrière, marche et neutre). Les boutons de vitesse se positionnent au bout du joystick et offrent une option de travail rapide ou lent mais il est recommandé de ne faire avancer le chariot télescopique qu’une fois les réglages finalisés.

Le chariot en situation d’usage

Les accessoires peuvent être équipés en abaissant le tablier à travers le joystick (pousser vers l’avant) pour placer les crochets en dessous de la barre de fixation. Le verrouillage est ensuite effectué avec une tige et le conducteur peut relever au final l’ensemble en maintenant le joystick vers l’arrière.

Le chariot est en mode fourche ou manutention par défaut et certains équipements exigent toutefois un rajout d’une assistance hydraulique dans le but d’assurer les mouvements, notamment pour les nacelles pilotables ou encore les godets à mâchoires.

Le bras télescopique sert principalement à un déplacement vertical des matériaux et offre la possibilité de les acheminer ou les chercher à une hauteur précise. Il peut être dirigé en actionnant de l’avant à l’arrière la molette du joystick (côté gauche).

Le godet représente le matériel conventionnel du chariot télescopique et sert surtout à charrier la surface terrestre. Il est impératif d’initier la manœuvre avec une vitesse réduite. En abaissant l’accessoire sous une inclinaison définie, il suffit d’avancer le chariot pour qu’il se remplisse. Le déversement demande simplement la levée de la flèche suivi d’un basculement le joystick vers la droite.

La sécurité du chariot

La location télescopique exige des frais conséquents et devient généralement optionnelle pour la majorité des particuliers. Dans le cas où ces derniers sont en mesure de faire intervenir un chariot, une réglementation de sécurité s’impose automatiquement.

L’appareil vient en effet avec une ceinture de sécurité intégrée ainsi que son port obligatoire durant la phase de pilotage.Un niveau à bulle pour anticiper les manœuvres est aussi placé dans la cabine et les commandes actives sont affichées sur la vitre latérale. Enfin, la tige du vérin est blocable manuellement pour garantir le travail avec un moteur éteint.